Faire adopter un animal

Différentes situations peuvent amener à mettre un animal à l’adoption :

  • Des petits sont nés d’une portée désirée ou non

“pourquoi faire stériliser son animal”

  • L’animal a été offert ou acheté sur un coup de tête
  • L’animal provient d’un sauvetage et le sauveteur ne peut ou ne veut pas le garder
  • Le propriétaire n’est plus en capacité de s’en occuper (décédé, malade, partit en maison de retraite…) et personne dans son entourage ne peut ou ne veux le prendre en charge, dans ce cas la mise à l’adoption doit se faire avec l’autorisation du propriétaire ou des héritiers.
  • La situation familiale ou sociale a changée et les conditions d’accueil de l’animal ne sont plus réuni
  • Des problèmes de santé de l’animal ne peuvent pas être pris en charge par les propriétaires

Dans certaines situations non définitives, une solution temporaire peut-être envisagée comme une famille d’accueil par exemple

Des aides alimentaires et pour les soins vétérinaires peuvent être apportés sous certaines conditions

  • L’animal ne corresponds pas à ce qu’attendait le propriétaire
  • L’animal présente des problèmes de comportements qui ne peuvent pas ou plus être gérés par le propriétaire

EES et ses partenaires peuvent conseiller, aider, soutenir afin  de tenter remédier aux problèmes

Des solutions peuvent être rechercher pour éviter la mise à l’adoption et donc l’abandon.

 Si vous souhaitez tout de même mettre un animal à l’adoption.

Attention

EES sert d’intermédiaire et  diffuse des annonces d’adoption seulement dans certaines situations bien précises correspondant à ses critères internes.

Avant de solliciter l’association, voici les démarches à effectuer afin de trouver vous même des adoptants :

Attention aux sites d’annonces gratuites, certaines personnes malintentionnées se font passer pour des adoptants mais se servent des animaux (chatons, rongeurs, lapins…) pour nourrir leur reptile ou autres prédateurs, voire pour des trafics…

  • en parler et mettre des annonces chez les vétérinaires autour de chez vous
  • mettre des annonces chez les commerçants
  • en parler dans votre entourage (famille, amis, travail…)
  • contacter les associations accueillant les animaux et voir si elles peuvent prendre en charge l’animal en cas d’urgence, vous conseiller ou diffuser des annonces

DANS TOUS LES CAS, réfléchissez bien avant de faire adopter un animal, être abandonné par sa “famille” est un traumatisme pour lui.

LAISSER UN ANIMAL DOMESTIQUE LIVRE A LUI MÊME SANS SOIN, LE RELÂCHER DANS LA NATURE EST EN ACTE CRUEL DE MALTRAITANCE, CELA REVIENS A LE CONDAMNER A PLUS OU MOINS NON TERME,

IL EST TRÈS PROBABLE QU’IL MOURRA DANS D’ATROCES SOUFFRANCES.

Cette pratique irresponsable, appelée “abandon sauvage” est un délit condamné

par la loi,

par EES

et par toutes les associations de protection animale.

L’Article 521-1 du code pénal assimile l’abandon à un acte de cruauté; passible d’une amende maximale de 30.000 euros et d’une peine pouvant aller jusqu’à 2 ans de prison.

Malheureusement, chaque jour des animaux sont lâchement abandonner dans leur cage ou non, à la poubelle, dans les boites aux lettres, mis à la porte…